rechercher

La désinvolture des conducteurs de bateaux à moteurs

Vous êtes sur votre bateau à voile, un choix délibéré pour préserver la nature, retrouver le calme et une certaine qualité de vivre, la beauté du geste...

Et c’est plus particulièrement les jours où le vent manquent et que les voiles chahutent au gré du clapot et des vagues, que tous ces chauffards de la mer vous passent quasi dessus à près de 30 nœuds...

C’est aussi le cas lors de l’envoi ou de l’affalage de nos voiles, il y en a toujours un qui va s’amuser à mettre plein plot à votre hauteur... n’est-ce pas ?

Un petit rappelle sur la législation s’impose :
- Dans les ports ou à sa sortie la vitesse est limitée à 5 nœuds maximums et parfois moins.
- La vitesse est limitée également à 5 nœuds dans la bande des 300 mètres du littoral. Dans le Bassin à marée basse, il ne reste plus beaucoup d’endroit pour dépasser cette vitesse, les chenaux ou esteys [1] font rarement plus de 600 mètres de large à marée basse !
- La navigation est interdite dans les zones de corps morts, à l’exception de ceux qui viennent le prendre ou qui le quitte (vitesse limitée à 5 nœuds). C’est le cas tout le long des plages d’Eyrac et du Mouleau (décret communal). Ces zones sont balisées par des bouées jaunes tout le long du littoral sécurisé.

Il y a ceux aussi qui tractent skieurs ou engins de plage :
- Tout engin de plage tracté doit-être signalé par une flamme orange.
- 2 personnes sont obligatoires pour tracter un skieur nautique, sauf pour ceux qui sont monitorat fédéral.
- Ne pas s’approcher des mouillages, des autres bateaux, penser à sa remorque...

Enfin voici quelques règles du savoir-vivre sur l’eau :
- Ne pas passer à plus de 5 nœuds d’une embarcation, qu’elle soit au mouillage, à la dérive pour pêcher ou d’un voilier surtout s’il n’y a pas de vent ou en manœuvre : merci.
- Ne pas arriver ou sortir d’un mouillage plein pot.
- Ne pas jeter ou laisser des détritus même à priori sans conséquence.
- Ne pas laisser tourner son moteur dans les mouillages, surtout le soir.
- Penser à toutes manœuvres avant de la faire pour ne pas perturber les autres.
- Ne pas slalomer entre les bateaux…

[1] nom donné aux chenaux découvrants en Gascon



Auteur :

Date de l'article

Dans la même rubrique

Le Bassin d'Arcachon  |  acces prive